Chercher  
Index des fortifications belges
Index des fortifications belges
fortiff.be
fortiff.be

Accueil
Antwerpen (position fortifiée)
Ardennes
Dendermonde (place de)
Diest (place de)
Dinant (fort ou citadelle de)
Gand/Gent (tête de pont de)
Huy (fort de)
KW (ligne)
Waterloo - Ninove (bretelle)
Liège (position fortifiée de)
   Le château de Franchimont
   La Chartreuse
   La Citadelle
   PFL 1
      Positions avancées
      Aubin-Neufchâteau (fort d')
         Activités
         Bloc B1
         Bloc B2
         Bloc entrée (B3)
         Bloc mortier
         Cheminées
         Coffre C1
         Coffre C2
         Coffre C3
         Bloc P
         Bloc O
         Bloc K
         Galeries
         Caserne
         Garnison
         Armement
         Journal
         Musée
         Nos protégées
         PO Cuirassés
      Battice (fort de)
      Eben-Emael (fort d')
      Tancrémont (fort de)
      Sougné-Remouchamps (fort de)
      Waides (fort des)
      Intervalles PFL 1
      Organigramme 1940
      Armement allemand
   PFL 2
   PFL 3
   PFL 4
   Centraux téléphoniques
   Spa Malchamps (stand de tir)
Liège-Antwerpen
Meuse (ligne Dinant-Liège)
Vallée du Hoyoux (ligne Cointet)
Namur (position fortifiée de)
Oostende (place d')
Avis de recherche



[a10]           

Aubin - Bloc non armé K [10]

Je n'ai pas pu retrouver de photos d'archive au sujet du bloc K. Il a pourtant eu son utilité stratégique et tactique. Il s'agissait d'un petit bloc sans fondations équipé d'une cloche en tôle, copie exacte des cloches pour mitrailleuses lourdes. Ce bloc ne possédait ni locaux ni armement. Il n'y avait donc pas de communication avec le fort. Toutefois, une ébauche de galerie, fermée par une porte blindée existe dans les substruction du bloc B1. Au cours des combats, le bloc K a été attaqué au fusil, à la mitrailleuse et au canon léger. Sa cloche est percée par de très nombreux impacts. L'ennemi y a donc gaspillé une importante quantité de munitions. Il est probable que le fort ait répondu par une salve de bombes de mortier à chaque attaque du bloc K pour maintenir aussi longtemps que possible son effet purement dissuasif. Fort abîmée, elle termine sa vie sur le toît du bloc d'entrée. Le plan du bloc présente peu d'intérêt mais je le publierai quand même.

 
 

          
Jean Puelinckx - Luc Malchair©   2002 - 2014