Chercher  
Index des fortifications belges
Index des fortifications belges
fortiff.be
fortiff.be

Accueil
Antwerpen (position fortifiée)
Ardennes
Dendermonde (place de)
Diest (place de)
Dinant (fort ou citadelle de)
Gand/Gent (tête de pont de)
Huy (fort de)
KW (ligne)
Waterloo - Ninove (bretelle)
Liège (position fortifiée de)
   Le château de Franchimont
   La Chartreuse
   La Citadelle
   PFL 1
   PFL 2
      Barchon (fort de)
      Boncelles (fort de)
      Chaudfontaine (fort de)
      Embourg (fort d')
      Evegnée (fort d')
      Flémalle (fort de)
      Fléron (fort de)
      Hollogne (fort de)
      Lantin (fort de)
      Liers (fort de)
      Lixhe (fort de)
      Loncin (fort de)
      Pontisse (fort de)
      Rochette (fort de la)
      Fortins PFL 2
      Magnée (avancée de)
      Micheroux (avancée de)
   PFL 3
   PFL 4
   Centraux téléphoniques
   Spa Malchamps (stand de tir)
Liège-Antwerpen
Meuse (ligne Dinant-Liège)
Vallée du Hoyoux (ligne Cointet)
Namur (position fortifiée de)
Oostende (place d')
Avis de recherche



[c0]           

Chaudfontaine (fort de) [34]

N  PFL, SE de la ville, 1888-1892. +/- 220 m/alt. 1 coupole de 2 x 15 c, 1 coupole de 1 x 21 c, 2 coupoles de 1 x 12 c, 3 tourelles de 1 x 5,7 c, 1 phare cuirassé, 8 canons de 5,7 c pour le flanquement. Petit fort quadrangulaire dépourvu de courtine à la gorge. Sa contrescarpe est singulièrement dépourvue de "pièges à obus" au saillant IV. Les réparations allemandes de 1914 & 15 aux murs d'escarpe et contrescarpe sont particulièrement bien visibles. Réarmé durant l'entre-deux guerres. De rares vestiges de grille d'escarpe sur le front de tête subsistent au saillant III. Quelques décors en polychromie sont visibles dans des locaux de contrescarpe, mais une belle fresque, représentant le lion belge avec la devise du pays se trouve dans le local du commandant du fort, au niveau de la galerie d'air. Les glacis abritent un vaste bunker prévu pour abriter les équipes de Mi-ca, bunker qui aurait dû être relié au fort. Sur la contre pente du front de gorge, un cimetière militaire témoigne de la tragédie du 13 août 1914. Un obus vînt à mettre à mal les voussoirs de la coupole de 21 c. La flamme de son explosion engendra celle de gargousses et le feu se communiqua rapidement dans les galeries. La garnison déplora 58 morts, pour la plupart brûlés. Les 71 tombes du cimetière comprennent en outre 2 artilleurs du fort de Fléron, dix fantassins tombés dans les combats d'intervalles et…un civil exécuté à Romsée. Le fort sert aujourd'hui de terrain de sport-aventure. Parfois localement appelé fort de la Rochette. Visite possible moyennant quelques contorsions.

Facilité d'accès Propriétaire Intérêt Musée Publication Handicapés
- AS + N N N

 
 

Fort de la Rochette ...

 
 

          
Jean Puelinckx - Luc Malchair©   2002 - 2014