Chercher  
Index des fortifications belges
Index des fortifications belges
fortiff.be
fortiff.be

Accueil
Antwerpen (position fortifiée)
Ardennes
Dendermonde (place de)
Diest (place de)
Dinant (fort ou citadelle de)
Gand/Gent (tête de pont de)
Huy (fort de)
KW (ligne)
Waterloo - Ninove (bretelle)
Liège (position fortifiée de)
   Le château de Franchimont
   La Chartreuse
   La Citadelle
   PFL 1
      Positions avancées
      Aubin-Neufchâteau (fort d')
      Battice (fort de)
      Eben-Emael (fort d')
         Bloc 1
         Bloc 2
         Bloc 4
         Coupole Sud
         Coupole Nord
         Coupole 120
         Bloc 6
         Maastricht 1
         Maastricht 2
         Visé 1
         Visé 2
         Mi Nord
         Mi Sud
         Canal Nord
         Canal Sud
         Observatoire
         Cheminée
         Sous-sol
      Tancrémont (fort de)
      Sougné-Remouchamps (fort de)
      Waides (fort des)
      Intervalles PFL 1
      Organigramme 1940
      Armement allemand
   PFL 2
   PFL 3
   PFL 4
   Centraux téléphoniques
   Spa Malchamps (stand de tir)
Liège-Antwerpen
Meuse (ligne Dinant-Liège)
Vallée du Hoyoux (ligne Cointet)
Namur (position fortifiée de)
Oostende (place d')
Avis de recherche



[e10]           

Eben-Emael - Visé I [17]

Casemate pour 3 canons de 75mm GP et cloche GFM, Visé I fait partie de la visite guidée. Visé I et Maastricht II ont tous deux une cloche d'oservation et fusil mitrailleur et dans les deux cas elle présente le même impact de charge creuse. Dans les deux cas la cuirasse n'est pas percée mais dans les deux cas, il y a eu des blessés et de dégâts dans le bloc. Visé I fait aussi l'objet de la visite guidée et est sans aucun doute le bloc qui a été le mieux restauré. L'adjudant Harchies a poussé le détail jusqu'à remettre en place un éclairage conforme à celui de la grande époque. L'une des illustrations montre l'intérieur du monte charge qui relie les deux niveaux de la casemate. L'équipage de ce type de casemate est typiquement de 33 hommes dont 1 sous-officier, 4 brigadiers et 28 soldats.

 
 

          
Jean Puelinckx - Luc Malchair©   2002 - 2014